Entrainement profondeur.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Entrainement profondeur.

Message par Matthieu le Jeu 16 Mai - 16:51

Salut le jeunes!

À l'aide de la théorie de kinésithérapie respiratoire, et de la physiologie de l'apnée. Je vous ai pondu le tableur excel ci-dessous !

--->Lien<---

L'on peut tirer de ce tableur le graphique suivant.


Mon interprétation (si les calcules son bon!):

- Une personne sédentaire s'entrainant poumons vide dans la fausse, et descendant à 6 m; Simule un volume pulmonaire équivalant à 40m de fond !

- sur le graphique: Un Athlète partant avec un volume initiale de 9L, aura à 40m de fond, un volume pulmonaire équivalant à une personne sédentaire arrivée à 15 m...




Pouvez-vous discuter sur le sujet? Et/ou apporter des corrections?






pour rappel:


Donc la formule utilisé dans le tableur est: Volume = Volume initiale * ( 1 / pression absolue en Atm )



Volume pulmonaire d'une personne sédentaire:



Dernière édition par Matthieu le Ven 17 Mai - 11:01, édité 1 fois
avatar
Matthieu

Messages : 56
Date d'inscription : 09/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

volume résiduel

Message par françois le Jeu 16 Mai - 21:21

il faut également considérer que l'athlète, et dans une moindre mesure l'entraîné, a diminué grâce aux exercices d'assouplissement son volume résiduel. Il ne part donc pas en surface avec 1.5 l mais peut-être 1 l. Il peut donc lui simuler des profondeurs beaucoup plus importante dans 11 m d'eau.

françois
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Entrainement profondeur.

Message par Antorse le Ven 17 Mai - 7:46

et voilà, tous les calculs à refaire pour l'athlète...Wink

Antorse

Messages : 39
Date d'inscription : 02/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entrainement profondeur.

Message par Matthieu le Ven 17 Mai - 11:04

on est des athlète nous? Very Happy ^^

Je viens de modifier un peut les calcules. Donc le volume pulmonaire théorique simuler (en poumon vide) à 6m serait:

- sédentaire: 40m
- Entrainé: 60m
- Athlète: 130m
avatar
Matthieu

Messages : 56
Date d'inscription : 09/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entrainement profondeur.

Message par françois le Ven 17 Mai - 21:42

Je crois que l'on s'approche de la vérité pour les confirmés. Pour ce qui est des ath. cela me parait bcp.
A voir avec eux!

françois
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Entrainement profondeur.

Message par david cortes le Dim 16 Juin - 12:20

salut, je vais jeter un caillou dans la marre, mais je pense que vous faites fausse route a vouloir faire des calculs, chaque personnes est différentes et il est dur de définir ça propre limite voir dangereux si on veut aller trop vite, les chiffres qui sont donnés ici sont avec la carpe si j ai bien compris donc totalement variable d une personne a l autre donc pas fiable.

Voila quelques explications :1: le travail a poumons vide en profondeur, va travailler la souplesse de la cage thoracique et la compensation, mais si vous allez trop loin dans le vide vous pouvez vous faire un œdème pulmonaire et adieu la profondeur donc travailler en expi passive moins traumatisante pour le corps
2: dans la fausse de 11m le bloodshift ne se met pas en marche, ce qui est la première des adaptations a acquérir, il n y a que la vrai profondeur pour y arrivé et a 11m pas assez de pression
3: et pour finir parlons des risques des poumons vides, lorsque l on simule la profondeur on met nos poumons en dépression mais le bloodshift ne se met en marche pour protéger nos poumons, donc l œdème n est pas loin, les premiers signe que je vois souvent a la fausse les personne toussent ce qui signifie que l on est allez trop loin, notre corps n a pas aimer ce qu il vient de subir et travailler le mouthfill doit ce faire sans forcer, j ai forcé et c est comme ça que je me suis fais mal cette hiver, le but etant de faire remonter l air en bouche au dernier moment ou cela est encore facile car après dangereux pour les poumons.
pour finir travailler le plus possible sans carpe et éviter encore plus la carpe inverser il faut d abord connaitre ces limites et seulement après travailler d autre technique que je serais ravi de vous apprendre, mais ne sauter pas les étapes, n oublier que notre sport reste dangereux si il est mal pratiquer et ce n est vraiment pas le but.
Donc travailler au sensations et non avec des calcules de fous apprenez a vous connaitre la est, pour moi, l essence même de l apnée, plus on ce connait, meilleur sont nos apnées la lutte vient après

david cortes

Messages : 3
Date d'inscription : 17/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entrainement profondeur.

Message par Antorse le Jeu 20 Juin - 15:01

C'est très sage et ça sent le vécu! 
Donc on évite le poumon vide à la fosse??? 
A+

Antorse

Messages : 39
Date d'inscription : 02/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entrainement profondeur.

Message par Guillaume E le Ven 28 Juin - 12:36

Il faut en effet faire attention aux exercices en poumons vides en fosse. Le gonflement des capillaires au niveau des alvéoles se produit à mesure que l'on descend en profondeur. En conditions normales (poumons pleins), des médecins indiquent qu'il ne faut pas dépasser une certaine vitesse de descente pour éviter le claquage de ces vaisseaux (environ 2,5m/s). En fosse et en poumons vides, le phénomène se produit plus vite car c'est toujours dans les 10 premiers mètres que la variation de pression est la plus importante, or nos poumons sont déjà sous pression car vides. Autrement dit le risque de se faire un œdème est bien plus élevé dans cette situation ! Il faut faire attention à descendre lentement, et rester en permanence connecté à son corps afin d'en ressentir les limites, et surtout, surtout ne pas forcer.
avatar
Guillaume E

Messages : 20
Date d'inscription : 17/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entrainement profondeur.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum